La dentisterie restauratrice comprend des procédures visant à remplacer ou à réparer les dents qui ont été fracturées ou extraites, ainsi que les gencives ou les os de la mâchoire. Les traitements liés à la dentisterie restauratrice comprennent la régénération osseuse, les prothèses fixes sur les dents d'origine, les prothèses amovibles partielles, les reconstructions partielles ou complètes de dents, les implants dentaires, etc. Le but ultime est de rendre au patient la fonctionnalité et l'esthétique qu'il a perdues en raison d'un traumatisme ou de l’usure du temps.

En général, pour commencer une reconstruction dentaire, il est nécessaire d'isoler la dent. Pour ce faire, le dentiste utilise une feuille de caoutchouc flexible, également appelée digue dentaire, qui isole la dent du flux de salive et permet une adhésion beaucoup plus durable et stable du matériau utilisé pour la reconstruction, tel que le composite.

Dans les petites reconstructions, il est essentiel de préparer la surface de la dent pour obtenir une adhésion parfaite du composite. Une fois la reconstruction de la dent effectuée, le spécialiste procédera à un ajustement précis de l'occlusion afin que les dents supérieures et inférieures s'emboîtent parfaitement pendant la mastication. Le fil dentaire doit être vérifié pour s'assurer qu'il passe parfaitement entre les dents. Enfin, un polissage final et des instructions sont donnés au patient.

Les cas les plus courants où une reconstruction dentaire est nécessaire sont les suivants :

-        Caries destructrices : si la carie affecte le nerf, on utilise des inlays ou une reconstruction en porcelaine synthétique. Si le nerf est touché, l'endodontie est nécessaire pour éviter les infections de la pulpe et pour renforcer la racine avec une broche.

-        Fractures de la couronne : lorsqu'une partie de la couronne est perdue, il est nécessaire de la restaurer au moyen d'une reconstruction dentaire.

-        Traitement esthétique : lorsque les dents sont très usées, mal alignées ou présentent différents défauts, elles peuvent être reconstruites avec de la résine ou de la porcelaine pour retrouver la forme, la couleur et la texture d'origine.

-        Restauration totale : en cas de traumatisme grave, un plan de traitement restaurateur est nécessaire pour rétablir la santé bucco-dentaire du patient, la fonctionnalité et l'esthétique des dents et des gencives.

 

 

Reconstitutions dentaires en composite

Cette technique est utilisée pour reconstruire des pièces qui ont subi un dommage faible et ponctuel. Le cas le plus courant est celui des obturations dentaires qui sont effectuées pour traiter des caries superficielles. Le composite utilisé pour reconstruire les pièces durcit et scelle la zone pour éviter tout type d'infection.

 

Reconstitutions dentaires avec une couronne et une broche

Il s'agit de la reconstruction la plus complexe d'un point de vue technique et aussi de celle qui entraîne le coût le plus élevé pour le patient, bien qu'il ne soit pas aussi élevé que l'extraction de la dent affectée et la pose ultérieure d'un implant dentaire. Elle est généralement utilisée lorsque la carie est très profonde et qu'il est nécessaire d'enlever une surface importante de la dent. Afin de conserver ce qui reste de la dent d'origine, il est nécessaire d'insérer une broche pour que la nouvelle couronne qui va être posée ait une plus grande consistance. Cette technique est largement utilisée dans les processus endodontiques lorsque la carie est si profonde qu'elle a affecté les canaux et qu'il est nécessaire de les guérir afin de reconstruire la dent.

 

Reconstruction dentaire avec des facettes dentaires

L'un des traitements esthétiques les plus demandés de nos jours est la facette dentaire qui, de manière simple et économique, redonne le sourire à des milliers de personnes. Cependant, les facettes ne sont pas seulement utilisées comme un traitement purement esthétique pour éliminer les taches de l'émail, par exemple, elles sont également utilisées pour la reconstruction de dents endommagées qui ont subi une sorte de fissure ou de coup, afin de leur redonner leur forme et leur fonctionnalité perdues.

La procédure de pose des facettes consiste en une préparation préalable de la dent, puis en l'adhésion de la facette sur la face visible de la dent. De cette façon, la pièce retrouve la taille, la forme et la position de la dent d'origine. Le professionnel choisira le type de facette qui convient le mieux aux besoins de reconstruction dentaire du patient.

Les facettes en composite sont les plus faciles à poser car la préparation préalable de la dent est minimale et elles adhèrent à l'émail en une seule séance. C'est un moyen facile, rapide et économique de récupérer une dent à un niveau fonctionnel et esthétique.

Dans le cas des facettes en porcelaine, elles visent davantage à offrir des résultats esthétiques exceptionnels et le patient a besoin de plusieurs séances pour leur pose. Elle nécessite également une préparation plus approfondie des dents avec une sculpture qui assure un placement parfait des facettes.